Des lycéens en colère

Vers 11h mardi 7 mars, une centaine de lycéens des lycées de Saint-Denis (93) ont lancé des fumigènes, brûlé des poubelles et tiré un mortier sur trois lycées. Il y a eu de nombreux dégâts et la police est intervenue.

Les proviseurs ont décidé de faire évacuer les élèves et le lycée a été fermé pendant plusieurs jours.

Cinquante cinq lycéens sont en garde à vue pour violences volontaires, attroupement armé et incendie volontaire. Ils risquent des amendes ou de la prison.

Ils auraient suivi un appel des réseaux sociaux pour venger « l’affaire Théo ».

Le lycée Suger à Saint-Denis. (Google Street View)

Photo du lycée Suger de Saint-Denis

Source : Lefigaro.fr

Avis des journalistes : « C’est choquant de voir tant de violence dans un lycée qui n’était pas concerné par l’histoire »

Article réalisé par la classe de 5eC avec Mme HENRY